S01EP05 Ma soirée pyjama

未能成功加载,请稍后再试
0/0

Il m'aime. . . un peu. . . beaucoup. . . à la folie. . . Oui, il m'aime à la folie.

Pas du tout. . . Alors, qu'est-ce que tu vois ?

Un rideau. Mina, c'est une catastrophe. Arrête, je suis sûre que tu t'inquiètes pour rien.

Peut-être que le soleil le gêne. Mais il est couché le soleil !

Ok mais ne commence pas à déprimer hein ? Si ça se trouve, il lui joue un morceau de guitare.

Oh non, j'imagine la scène : elle l'écoute, elle est sous le charme, elle s'approche de lui et elle. . . S'ayait c'est officiel, je déprime.

Mais enfin Lou, réfléchis un peu. Tristan et Solène, ils ne sont pas dans le même monde.

Elle, ce qu'elle aime, c'est le rouge à lèvres pailleté et les potins de stars. Elle fait aussi du karaté je te signale.

Ok, mais avant tout, elle adore les soirées pyjamas. Mina, t'es géniale !

Je t'expliquerai plus tard. Hey Lou, t'es ? Lou !

Maman, je te dérange pas ? Tu travailles ? Le boss de fin de niveau, c'est le boss de fin de niveau.

Maman, j'ai beaucoup réfléchi. C'est bien ça ma chérie.

Tiens ! Prends ça toi ! Je me suis rendu compte que j'avais pas beaucoup d'amis et ça, c'est pas bon à mon âge.

Oui. . . T'as cru m'avoir, hein ?

Tête de poulpe ! Donc, j'ai décidé d'inviter les filles de ma classe à une soirée pyjama.

Yes ! J'tai eu gros naze !

T'es d'accord ? Hein ? De quoi ?

Une soirée pyjama ? Oui.

C'est une super idée ça, on pourra faire des pop corns au micro-onde et regarder un film d'horreur et. . . Euh. . . maman. Les soirées pyjamas, à priori, c'est sans les adultes.

Ah bon ? Oh non ! Je t'en supplie Louloute, invite-moi, je me ferais toute petite,

j'ai toujours rêvé de participer à une de ces soirées. S'il te plaît ? S'il te plaît ?

Salut ! À plus ! Tchao !

Bon, alors, c'est quoi déjà au juste mon idée géniale ? Voilà, j'invite Solène à une soirée pyjama et au cours de la soirée, on joue à action vérité

et je lui pose LA question : "Que faisais-tu chez Tristan jeudi soir ?"

Et elle est obligée de répondre. Sauf si elle choisit action.

On lui laissera pas le choix. T'as raison, ce plan est totalement génial.

Reste à l'inviter. Il y a vraiment des jours je m'épate, moi.

Voilà, tu sais tout. C'est marrant, je savais pas que tu aimais les soirées pyjama.

Bin, en fait, si. Alors Solène, ça te dit ?

Moi je trouve que c'est une super idée, on avait rien prévu samedi. Mais, c'est-à-dire que. . . je pensais. . .

On arrivera vers 8 heures, hein les filles ? Waaah génial, une soirée sans adulte.

Sans adulte ? Je pensais que. . . Ne nous dit pas qu'il y aura tes parents ?

Non, bien sûr que non ! Bon, à samedi alors.

Salut ! Alors à samedi !

Alors ? Alors, on a trois problèmes.

Petit un : Solène vient, mais ses copines aussi. Petit deux : va falloir empêcher ses copines de parler à sa place.

Petit trois : ma mère veut venir à la soirée et ça, c'est pas possible. Tu m'as pas dit que tes parents organisaient un truc samedi ?

Un dîner chicos avec les collègues de mon père. Mina ! Tu viens encore de me donner une idée géniale.

Tu sais, je ne pense pas que ton père apprécierait qu'on invite une personne qu'il connaît à peine. Maman, je peux te poser une question ?

Bien sûr ma grande. Comment ça se fait que c'est toujours papa qui décide de tout ?

À 20H30 ? Bon, vous voulez que j'amène quoi ? Rien, vous êtes sûre ?

Bin d'accord alors. C'est vraiment gentil de m'inviter Joss. Ok, à samedi alors !

Lou, j'ai une mauvaise nouvelle. Ah bon ?

J'ai accepté une invitation à dîner, la mère de Mina. C'est samedi en même temps que la soirée pyjama, je pourrais pas être , t'es pas trop déçue ?

Il faut accepter de voir un jour ses parents voler de leurs propres ailes, c'est dans l'ordre des choses. Je me demande parfois comment tu peux être aussi mature.

Ah, vous voilà enfin, on attendait plus que vous ? Oups ! Mince, c'était une soirée déguisée ?

Euh. . . comment ça ? C'est pas une soirée déguisée ?

En tout cas, j'ai apporté de la musique. Vous avez vu les filles, j'ai un nouveau pyjama.

C'est pas le même que la dernière fois ? Non, l'autre il était rose.

Mais, vous êtes cloche ou quoi ? C'était pas le même rose. Super fun ta soirée, presque aussi fun qu'un enterrement.

T'inquiètes, je vais arranger ça. Hey les filles, et maintenant, si on jouait à action vérité ?

Ah non ! Maintenant c'est pile le bon moment pour regarder un film. Et j'ai exactement ce qu'il nous faut.

Vous permettez que je mette autre chose ? Oui oui allez-y, évidemment.

Le buffet est prêt. Je te félicite pour le choix judicieux de ton invitée.

En tout cas, elle est moins coincée que les tiens. Sympa le mini-sandwich.

J'ai lu son dernier livre, il baisse. Sa vision du structuralisme dans notre société moderne est d'un vulgaire.

Qu'est-ce qui t'arrive encore ? Euh. . . mais rien mon chéri.

Voudrais-tu passer le reste de tes jours à mes côtés, douce Amandine ? Je ne sais pas car tu n'es qu'un simple. . .

Dites les filles, ça vous dirait pas plutôt un bon film d'horreur ? Tu vas mourir petite boule de mozzarella maudite.

Je n'ai pas du tout dit mon dernier mot mini tomate des enfers. Oh, flute !

Ma vieille, il ne faut pas te voiler la face, tu passes la soirée la plus lourdingue de toute ta carrière d'être vivant.

Un Amazing Hand ? Je t'aime.

Moi aussi. Je t'aimerai toujours.

C'est. . . c'est beau comme du vernis à ongles à paillettes dorées. Et tellement romantique.

Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Bataille de polochons.

Qu'est-ce que c'est ? Ouais ! J'ai claqué !

Mais enfin qu'est-ce que vous faites ? C'est un flipper de collection, Robert interdit formellement d'y toucher.

Tu veux dire qu'il a un flipper mythique comme ça chez lui et qu'il ne joue jamais avec ? Évidemment, quelle idée !

Tu veux pas essayer ? Allez ! Juste une petite partie.

Bon ! Y'en a marre !

Maintenant on joue à action vérité sinon je réponds plus de rien. Bin tu vois, quand on leur parle gentiment.

C'est vrai que c'est rigolo comme tout. Ne me dis pas que c'est la première fois que tu y joues ?

Eh bien. . . si. Mais, tu faisais quoi au collège après les cours ?

Mes devoirs. D'accord. . . ça devait pas être très marrant ta vie d'ado.

C'est ce que je commence à me dire effectivement. Oh , derrière vous, mon chat !

Alors Solène, action ou vérité ? Vérité.

Parfait ! Voyons. . . qu'est-ce que je pourrais bien te demander ? Attend. . . Ah oui ! Qu'est-ce que tu faisais jeudi soir chez Tristan ?

Bah. . . Tristan avait besoin de mes conseils en maths parce que je suis la première, alors je suis montée chez lui pour l'aider.

C'est tout ? Bah. . . oui, c'est tout.

Et les rideaux, pourquoi est-ce qu'il a tiré les rideaux ? C'est moi qui lui ai demandé, je voulais les voir en entier.

Ils sont ridicules, il y a des petites guitares dessinées dessus. Je le savais, il aurait pas pu me faire ça.

Pourquoi ? T'es amoureuse de lui ? Rien ne m'oblige à répondre à cette question.

Je. . . je choisis action. Ok, alors moi je dis que tu dois téléphoner à Tristan et lui dire que t'es amoureuse de lui.

Mais enfin et la soirée pyjama, tu peux pas l'arrêter comme ça ! Bien sûr que si je peux.

On a cas dire que c'est mon gage. Tu assures au baby-foot dis donc !

Tu dis ça pour être sympa. Quand je joue au baby, je suis jamais sympa.

Lou, qu'est-ce qui se passe ? Un problème ? Joss, ça te dirait une petite soirée pyjama ?

C'est-à-dire que. . . et la soirée de Robert. . . les invités. . . C'est toi qui vois.

Tu sais quoi m'man ? Tristan a des rideaux avec des guitares dessinées dessus. Génial. . . J'adore.

Moi aussi. Ouais bon, c'est décidé, je vais passer le week-end chez Mina.

Ah bon ? Ok.

Mais qu'est-ce que je vais faire toute seule ? Je sais pas moi, le ménage. . .

Tu veux rester tout le week-end, t'es sûre ? Ben oui, pourquoi ? Ça t'embête ?

Moi non, au contraire, mais c'est toi qui risques d'en avoir marre. Mais non.

Bah. . . j'ai une compétition de danse demain matin et puis y'a mes parents. Oui bah tu sais chez moi ma mère est scotchée à sa console toute la journée,

y'a de la poussière partout et rien dans le frigo, ça peut vraiment pas être pire. Pas sûr. . . enfin. . . c'est toi qui vois, bienvenue.

Mademoiselle. Merci.

Décidément, j'adore chez toi. C'est toujours propre et bien rangé, zen quoi. Dis maman, Lou peut passer le week-end avec nous ?

Bien sûr mon cœur. Lou, tu aimes le sumtan ?

Le sum quoi ? Le sumtam, ce sont des petits morceaux de papaye verte mélangés avec des cacahuètes,

des fruits de mer séchés et des légumes, le tout servi avec une vinaigrette épicée, du riz gluant et du poulet grillé.

Ah, le four est chaud. Déjeuner dans 12 minutes et 45 secondes les filles. Sidéra, la baroudeuse du cosmos, avait décidé d'affronter cette nouvelle épreuve.

Elle allait enfin se poser sur la planète Infector et éliminer la vermine qui régnait en maître depuis trop longtemps.

À nous deux la crasse ! C'était délicieux Joss.

Et aucune portion ne dépassait les 254 kilos calories. Bien, voyons le programme de votre après midi.

Je vote pour sieste devant la télé et grignotage de gâteau au parc, ou l'averse, ça me va aussi. Tiens donc, formidable idée Lou, mais j'avais déjà prévu quelque chose.

La visite de l'exposition de l'artiste Din Van Ho et ensuite Mina ira à son cours de danse. Départ dans 7 minutes et 20 secondes.

Bin quoi ? T'aimes pas les expos ? Les expos si, mais les expos avec ma mère c'est euh. . . spécial.

Par la dramatisation des scènes, la simplification voire la caricature qui caractérise son œuvre, Din Van ho renoue avec l'expressionnisme tout en s'intégrant à l'art moderne.

Comme vous pouvez le constater vous-mêmes les filles, ce tableau représente quelque chose de fondamental.

Euh. . . un coquelicot. Pas du tout, il représente avant tout un tournant dans la carrière de l'artiste.

En effet, Din Van Ho a totalement intégré la notion de. . . J'te l'avais dit.

Hey, t'es ronchon toi ! Elle est passionnée, c'est génial ! Moi, je trouve ça intéressant en plus.

Bon, venez les filles, allons voir la salle avec ses œuvres de la période tardive, c'est encore plus fascinant.

Ah non ! Mince ! Mon portable !

Allo ? M'man, c'est moi. Tout va bien ? Ça avance côté ménage ?

Euh. . . oui, oui impec ! Et toi ? Ça va ? Super, on sort d'une expo et on va au cours de danse de Mina.

Ok, génial, amusez-vous bien ! Je ne voudrais pas te mettre la pression Mina chérie mais c'est le dernier entraînement avant la compétition.

Merci maman, je suis au courant. Je passe vous chercher dans 1 heure 10 précise.

Dis donc on peut dire que tu t'ennuies pas le week-end toi. Et encore, celui-, il est cool.

Tu veux pas qu'on aille s'acheter un goûter ? Non, la prof n'aime pas qu'on soit en retard.

Oh l'autre, elle va me faire croire que son cours de danse, c'est l'armée. Je vous rappelle que les guêtres de danse ont une longueur réglementaire.

Dix centimètres au-dessus du genou, pas plus, pas moins. Ne me dites pas que je suis encore en retard pour le loyer ?

Vous êtes encore en retard pour le loyer. Bien ok, entrez, je vais vous faire un chèque.

Allons bon, vous avez encore essayé de cuisine ? Non, pourquoi ?

Ça sent le brûlé. C'est pas possible ! Oh non !

Le t-shirt fétiche de Lou. Mais ça c'est la tuile. . .

Allons allons, il suffit de le rapiécer. Rapiécer ? Qu'est-ce que c'est ?

Bin c'est le recoudre quoi ! Ah ! Mais je sais pas coudre ni passer l'aspirateur ni cirer les parquets. . .

Je voulais que l'appartement soit tout propre au retour de Lou, c'est raté. Oh, ne vous mettez pas la rate au court-bouillon.

Le ménage, c'est bête comme chou et je suis sûre que vous êtes plus douée que vous ne le pensez. Vous croyez ?

J'en suis persuadée, je vais vous montrer. Commençons par les carreaux.

Qu'est-ce que vous utilisez pour les laver ? Ben. . . la pluie.

C'était lamentable. On dirait une bande d'hippopotames en baskets.

Enfin, ça ne sera jamais pire que la semaine dernière. Bon, ça suffit pour aujourd'hui.

Tu vois, elle trouve que vous avez fait des progrès. Elle est positive en fait. Dites madame, vous pensez qu'on a une chance de gagner la compétition demain ?

Est-ce que j'ai une chance de rajeunir ? Bon, te laisse pas abattre.

Allez, viens, j'te paye un banana Split. Ok.

Mina chérie, j'ai 1 minute 57 d'avance, je vous attends dehors. Bon, petit questionnaire "Trucs et Astuces" : que faire lorsque sa bouilloire est entartrée ?

On la jette. Faux ! On la passe au vinaigre.

Que faire avec de vieux draps usagers ? On les jette.

Faux ! On les découpe pour faire des chiffons. Que faire avec de vieux pots de yaourts usagers ?

Attention, y'a un piège. On les garde !

C'est sympa pour faire des maracas. Faux ! On les jette.

Je vous l'avais dit, j'y connais rien, c'est sans espoir. Allons, ne vous démontez pas pour si peu. . . vous voulez faire un grand nettoyage, oui ou non ?

Ben. . . oui. Alors on va s'y mettre. . . et ensemble, on va y arriver, d'accord ?

Vous. . . vous allez m'aider ? Oui. Hum, allez, au boulot ! Moi je m'occupe du salon.

Et moi ? Vous allez rouler toutes vos paires de chaussettes en boule.

Ok ! Ça, je dois pouvoir y arriver. Il est 19h30, le dîner est servi.

Ça sent bon, c'est encore du sumtam ? Non, le soir c'est plat unique sans viande.

Légumes vapeur, tofu et riz blanc. Je. . . je peux avoir un peu de beurre ?

Tu es sûre ? Tu sais que c'est plein de graisses animales très mauvaise ? Ahh bon ?

Ben non alors. Pauvre gamine.

Il y a un problème Robert ? Oui. Je veux du beurre moi aussi.

Jamais ! C'est mauvais pour ton cholestérol. Si j'en ai c'est à cause du stress et tu veux savoir ce qui me stresse ?

Je suppose que c'est moi, c'est ça ? Parfaitement.

Eh bien pour une fois tu as le courage d'exprimer clairement tes opinions. Oui et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin.

Eh bien vas-y ! Je t'écoute, on a toute la soirée. Alors, ça roule ?

Bin en fait j'ai des tas de chaussettes mais pas deux de la même couleur. . . Et vous ? vous en êtes ?

J'ai presque fini la poussière mais. . . à vous de m'apprendre une astuce. Comment on nettoie ce bidule ?

Oulaaa ! Ça se nettoie surtout pas ça ! Mais. . . qu'est-ce que c'est ?

Ma console. Bah allons bon, à quoi ça sert ?

À jouer à des jeux, des jeux vidéo. Ahhh j'en peux plus.

Je t'avais prévenu. Dit, si on se regardait un film maintenant ?

J'ai des chips dans mon sac, ok ? Un bon vieux film d'horreur ça te vas ? Ok. . .

Allez les filles, les dents et au lit. Au lit ? Mais. . . il est 20h30. . .

J'ai ma compète de danse demain matin. Mina, n'oublie pas de mettre ton réveil à 6h.

6. . . 6h ? Tu sais, si t'as envie de partir, je t'en voudrais pas.

C'était sympa Mina, vraiment, ça m'a bien changé les idées. . . Mais t'as envie de retrouver ta maman cool et ton chez toi tranquille. . .

J'te comprends. Ohhh oui ! J'ai trouvé les cristaux magiques ! !

Ohhh Lou ! T'es déjà ? Je. . . je vais t'expliquer. J'ai voulu faire le ménage, j'te jure. . .

C'est vrai je confirme. Elle n'a pas réussi. . . mais elle a essayé.

Mais. . . c'est elle qui a voulu jouer. C'est vrai je confirme.

Alors on a commencé une partie. Je confirme.

Elle voulait découvrir Protox. Un saint personnage ce Protox.

Enfin bref. . . avec tout ça, j'ai pas pu ranger. Ohh non, t'es encore fâchée ma louloute ?

Pas du tout. À vrai dire, je suis même drôlement contente d'être de retour. Super !

Mais alors. . . tu vas ? Chez Gino, chercher une pizza royale, pour fêter ça.

Ok ! Allez !

C'est parti ! Si si j'ai bien aimé ton CD de flûte de Pan mais. . .

franchement, niveau musique, je préfère la guitare sèche tu vois. Ce serait pas parce que Tristan joue de la guitare sèche par hasard ?

Oh bah ouais, peut-être bien oui. . . Hey. . . Lucien.

Salut les filles ! Et au fait, joyeux Halloween. Raahhh. . . non. . .

Bah ? Qu'est-ce qui t'arrive ? Halloween, j'avais réussi à l'oublier quelques minutes mais voilà, le cauchemar recommence.

Ohhh, pauvre petite chérie, je voudrais pas t'inquiéter mais après il va y avoir Noël, le premier de l'an les vacances scolaires et pire encore. . . ton anniversaire.

Tu comprends pas. C'est pas Halloween qui m'inquiète, c'est Halloween organisé par ma mère. C'est simple, depuis que je suis née, chaque Halloween, c'est la même chose.

Hey, c'était pour rire ma louloute. Ma mère est à fond dedans.

Enfin louloute, c'est Halloween. Alors forcément à la longue. . . ça lasse.

Bah alors louloute, c'est Halloween quoi. T'exagères pas un peu ?

Tu crois qu'elle changerait de costume en plus ? Bah non. . . Yeahh les filles, c'est Halloween.

Vous avez eu la frousse hein ? Et attendez, c'est que le début !

Alors, au programme de ce soir : bonbec à gogo pendant qu'on se raconte des histoires totalement terrifiantes.

Sans oublier, le clou de la soirée : La Nuit des Zombies 1 et 2 en collector totale hémoglobine non censurée. Tiens, ton CD de flûte de Pan.

Alors ? T'en dis quoi ma louloute ? Maman, je préfère être sincère tu sais, tes fêtes d'Halloween, elles sont très chouettes. . .

mais, elles me font plus peur du tout. Ah. . . Mais. . . Euh. . . Bah. . .

Il est tard, il faut que je vous laisse. Bon bah à demain.

Salut. Amusez-vous bien, à plus ! En plus après-demain j'ai contrôle d'espagnol et la note compte pour tout le trimestre

alors ce soir, c'est pizza et révision. Prenez garde monsieur, vous avez perdu votre bras.

Au secours ! N'ayez pas peur mademoiselle, les zombies craignent le soleil.

Oui mais aujourd'hui il pleut. Maman, t'es réveillée ?

Bah. . . maintenant oui. T'entends ? Il y a quelqu'un qui joue du violoncelle.

Non. . . T'entends pas ?

Si mais c'est pas du violoncelle, c'est du violon. Ouais ok. . . bon bah en tout cas moi j'ai sommeil alors il faut trouver qui sait et lui dire d'arrêter.

J'ai trouvé ! Ça vient de . L'appartement d'à côté mais. . . il est vide, y'a pas de locataire.

Si ça se trouve, il y a un musicien qui s'est installé dedans. Ouais ben on a qu'à lui demander gentiment d'arrêter.

Hey ! Vous ne pourriez pas remettre votre répétition à demain s'il vous plaît ? C'est fermé. Tu veux pas aller prévenir la gardienne ?

Je reste pour parler au musicien si jamais il se décide à ouvrir. Ok, j'y vais.

Hey, dis-donc mistinguette ! C'est toi qui joues du violoncelle ? C'est pas du violoncelle c'est du violon, et puis vous voyez bien que c'est pas moi non ?

Moui. . . c'est pas une preuve. À quoi elle sert cette cage ?

Rien ! Je ne prête plus de ventouses débouchées liées après dix heures du soir.

Ça suffit ! Mais euh. . . C'est pas pour ça madame Chiourme.

Désolée de vous déranger si tard hein mais euh. . . y'a quelqu'un qui joue de la musique dans un appartement au 4ème.

Quoi ? Je vais lui dire ma façon de penser à ce yéyé !

Ben. . . c'est pas vraiment un yéyé hein, il joue du violon. Du violo. . .

Du violon. Euh. . . ben oui. Je pensais que c'était du violoncelle mais en fait non, c'est du violon.

Léonide Biguelski. . . bigre ! Il ne faut pas y aller. Hein ? Mais, hey, attendez ! C'est qui Léonard bidule euh. . . ski.

Personne ! Il faut pas y aller. Ah bah alors c'est ce qu'on va voir. Il est tard et je veux dormir moi.

Bon, je vais m'en occuper. Non ! N'y va pas !

M'enfin ils sont tous dingo dans cet immeuble, c'est pas possible. Youhou ! Allez ! Ça suffit maintenant, ouvrez !

Rien à faire. Hey ! Le musicien, je vous préviens, on entre !

Bah. . . C'est fou ça, ça venait bien d'ici pourtant. Faut croire que non. . .

Bon alors, vous l'avez vu ? Qui ça ? Truc machin ski ?

Léonide Biguelski. N'écorche pas son nom malheureuse ! Oh non ! Ça va pas recommencer avec cette histoire idiote.

Tu le connais toi aussi ? Mais c'est qui ? C'est la légende de l'immeuble, un truc complètement bidon.

Il paraît qu'il y a longtemps, un soir d'Halloween, un violoniste aurait été enfermé. . . Hum ! Emmuré, pas enfermé. Emmuré vivant dans une des caves de l'immeuble

par son voisin de palier qui n'en pouvait plus d'entendre son violon, et une nuit de pleine lune en plus. . . Bla bla bla. . . on m'a déjà raconté cette histoire quand j'ai emménagé.

Figure-toi que notre appartement serait celui de l'assassin et que sa victime, Léonide Biguelski, aurait habité ici.

Vous ne devriez pas prendre ça à la légère, n'empêche que, d'après la légende, le fantôme de Léonide

reviendrait se venger à chaque conjonction entre Halloween et la pleine lune. Bon, bah moi je vais me recoucher. Mes amitiés aux fantômes.

C'est lui, c'est le fantôme. Il est sur le toit maintenant.

Ohh. . . je commence à en avoir ras-le-bol, y'a un idiot qui nous fait une blague, voilà la vérité. Eh bien il va m'entendre !

Non ! N'y allez pas ! Il veut nous attirer pour assouvir sa vengeance. Reste ici ma poulette.

C'est trop dangereux ! Bouhh ! J'ai peur ! Le méchant revenant va m'emmurer, c'est horrible !

Oh la la, j'ai les super chocottes ! M'man, t'es. . . t'es sûre que tu veux y aller ?

Coucou, alors il est l'affreux Poltergeist ? Maman ! T'es ?

Maman ! Maman ! Réponds ! Et voilà !

Quelle misère ! La prophétie va s'accomplir. Léonide va se venger !

Ohh mais vous ça suffit avec vos histoires à la noix ! Y'a forcément une explication rationnelle. Maman a prendre l'escalier de secours, c'est ça, elle a rentrer.

Maman ? Maman ?

Elle. . . elle est pas . D'après la légende, le fantôme tient à se venger il a été emmuré vivant.

Dans les caves ! Dans les caves ?

Écoute, si tu veux retrouver ta mère, il faut y aller. Je rêve ou quoi ?

On se croirait dans un mauvais film d'horreur. On ferait mieux d'appeler la police. Un soir d'Halloween ?

Jamais ils ne nous croiront. . . Non, fais-moi confiance, il faut aller à la cave, et vite !

T'entends ? Il est . Surtout reste bien derrière moi. J'ai une protection contre le mauvais œil.

Une patte de poulet ? Beurk, c'est dégoûtant. Peut-être. . . mais voilà 30 ans que je sors les poubelles le soir et je n'ai jamais eu de pépin.

Qu'est-ce que vous fichez ? Nan mais dites donc, et vous d'abord ?

Je chasse les rats, bien sûr ! Aahhh, c'est pour ça les petites cages.

Exact ! Et ce soir j'ai rien pris avec la petite du 4ème qui joue de la cornemuse dans les caves, c'est pas étonnant. Mais enfin, vous voyez bien que c'est pas moi ! Et en plus, c'est du violon.

À d'autres ! Allez ! Je vais relever mes pièges à pigeons sur la terrasse.

Allez ma petite, on y va. Reste ça vaut mieux ! Moi j'ai ma patte de poulet protectrice, allez !

Oh non ! Léonide Biguelski. . .

C'est nous ! Quoi ? ! Tout. . . tout était bi. . . bidon ?

Tu l'as dit ! Merci à Lucien, violoniste amateur, spécialiste en effets spéciaux sonores et visuels et à madame Chiourme, comédienne de talent.

Et. . . et l'Ancien avec ses cages à rats ? Aahh non ! Lui ce n'était pas du tout prévu.

D'ailleurs, j'ai eu une de ces frousses en le voyant. Pas autant que moi en voyant le fantôme.

Quand même ! Vous êtes givrés de m'avoir filé une trouille pareille ! Ohh allez ma louloute, c'est Halloween quoi !

Oui ! Baahh malgré tout ça reste mon groupe préféré. Ouais. . . Enfin bon. . .

Franchement, leur dernier album, j'étais hyper déçue. T'exagères ! Ils ont un super son.

Très chouette appartement. À la fois simple et convivial et puis. . . y'a de bonnes vibrations dans cet immeuble non ?

Ça dépend si on paye son loyer à temps. Vous avez rempli la fiche ? Eh oui tenez, tout y est, j'ai pris ma plus belle écriture.

Je me présente : Alexander Granger. Mes amis m'appellent Alex. Merci monsieur Granger.

Quand est-ce que je saurais si euh. . . je suis choisi ? Aucune idée, c'est le propriétaire qui décide, pas moi.

Salut les filles ! Vous habitez ici ? Alors peut-être à bientôt !

Allez Mina, viens, suis-moi. Madame Chiourme, attendez !

Bonjour, une petite question : euh. . . le. . . le monsieur, , Alex, il a visité l'appartement du 4ème ? Oui pourquoi ?

Ah euh. . . pour rien, je m'intéresse à mon futur voisin, c'est tout. Pour l'instant il n'a pas encore l'appartement.

Et. . . vous pensez qu'il a de bonnes chances ? Salaire correct, aime les bêtes et les Harley Davidson,

non-fumeur, parle couramment le serbo-croate, célibataire.

Célibataire. . . C'est plutôt positif. Mais ce n'est pas moi qui choisie. Bon allez, j'ai du courrier à trier, moi.

Mina, s'ayait, je l'ai trouvé, c'est lui, c'est lui. Qui ça ?

Le prince charmant. Je t'assure, je sais que c'est lui.

Tu t'emballes Lou. Moi, je lui trouve rien d'exceptionnel à cet Alex. Il est célibataire, il parle le serbo-croate, il est cool, il est fait pour ma mère quoi !

Admettons, mais c'est pas encore ton voisin. Ça, c'est parce que tu ne crois pas aux contes de fées.

Hey, tu veux un truc à boire ? Noooonnnn ! !

Noonnn ! N'ouvrez pas le frigo. Vous gardez un chien mouillé -dedans ou quoi?

Des vieux choux de Bruxelles, j'avais complètement oublié. Oui, c'est un reste des conserves envoyées par mamie pour Noël l'année dernière.

On pourrait. . . peut-être enfin les jeter à la poubelle non ? Ok, on joue ça à Super Dario Kart ?

Ça marche. Bon bah je vous laisse jouer aux petites voitures, à plus !

Voilà, c'est ici. L'immeuble a l'air très calme.

J'espère que ce n'est pas qu'une impression, ma fille prépare des examens très importants, elle a besoin de silence pour se concentrer.

Euh. . . Lou ? Attends, j'y suis presque.

J'ai pulvérisé le record du tour sur le circuit arc-en-ciel ! Acclamez la nouvelle championne ! Tu t'entraînes la nuit ou quoi dis ?

Bonne chance maman. T'emballes pas. Moi aussi je sais conduire.

Tu voulais me dire un truc Mina ? Alex, ton prince charmant, bah il a de la concurrence.

Il faudra rafraîchir un peu mais. . . c'est coquet. Dis donc, elle délire complètement cette télé, faudrait vraiment qu'on la change.

Tu veux me rendre sourde ? On avait parlé d'un défi à la régulière.

Ok. . . reste zen. Allez, on s'en va. Ce vacarme est tout bonnement intolérable. Inutile de me raccompagner.

Je n'en avais pas l'intention. Bonjour, je suis Sandro Baldini. C'est bien ici l'appartement à visiter ?

Oui, suivez-moi. Ohh non, encore un, c'est déprimant.

De quoi tu te plains ? Y'a pire comme voisin non ? Y'a surtout mieux, Alex.

Je ne suis pas d'accord. Sandro, il est plus classe, plus beau, plus tout quoi !

Peut-être mais Alex, lui, il est plus cool. Qu'est-ce que t'en sais ?

Tu la juste vu deux secondes. Si ça se trouve ton Alex c'est un dangereux psychopathe ou pire. . . un dentiste !

Tu parles ! C'est ton Sandro qui est louche. J'ai le nez pour ça, moi. Je suis sûre qu'il déteste les chats, il a une tête à ça, lui.

Ça m'étonnerait, tiens, on va voir. Monsieur, s'il vous plaît.

Ma. . . ma copine qui est peut-être votre future voisine voudrait savoir si vous aimez les chats ? Bah. . . oui pourquoi ?

Ettt toc ! C'est un super prince charmant.

Beaucoup de gens aiment les chats hein ? Ça veut rien dire. Je vous mets aussi le numéro de ma femme, au cas ou.

Sa femme ? Tu parles d'un prince charmant, ton Sandro, il est marié ! Ohh ça va. . . Tout le monde peut se tromper.

Et il a beau être marié, il peut très bien devenir ton voisin. T'as raison. Ça va se jouer entre Sandro et Alex.

Ett oui. T'as une chance sur deux d'avoir le bon prince charmant comme voisin ma grande. S'ayait, je stress.

Heureusement, il y a un remède : une grosse glace chez Gino. Ouaisss ! !

Aie ! J'ai l'impression que les chances de ton prince charmant diminuent. La planète Choux de Bruxor s'autodétruira dans H-6 secondes.

9. . . 8. . . 7. . . 6. . . 5. . . 4. . .

3. . . 2. . . 1. . . 0 !

Maudite engeance puante, si vous croyez que je vais m'abaisser à vous toucher, eh bien vous vous trompez !

Vous ne m'aurez pas ! Je suis et je resterai à jamais votre pire ennemi.

À nous deux, Dario Kart ! Et à toi les choux de Bruxelles ma louloute.

Ouf. . . C'était le dernier. Je n'en peux plus de grimper jusqu'au 4ème.

Alors madame Chiourme, à votre avis, qui va l'avoir cet appartement ? Je n'en sais rien et je m'en fiche éperdument.

Tout ce que je veux, c'est quitter mes pantoufles et boire une bonne tisane de queues de cerises.

Ohh non ! Les fiches ! Je les ai oublié -haut ! Bougez pas !

On y va ! Ohh ça ce n'est pas de refus.

Tenez, voici les clés, merci les filles. Ne me dis pas que tu vas traficoter les fiches des autres candidats ?

Ben quoi ? Je fais rien de mal, je corrige juste quelques petites erreurs. Tiens par exemple, le 8 dans ce numéro de téléphone, on voit pas bien que c'est un 8.

Évidemment puisque c'est un 3. Plus pour longtemps.

Tu sais comment ça s'appelle ça ? Oui, ça s'appelle donner un petit coup de pouce au destin amoureux de ma gentille maman.

Quelle poisse ! Alors ?

Mais comment t'as réussi un score pareil ? T'as triché c'est pas possible. . .

Moi je sens plus mes pouces. Et n'oublie pas ton masque à gaz pour vider le frigo.

Hey, salut Mina ! Hey, salut ! Tu sais pas la nouvelle ?

Vas-y raconte ! La concierge vient de me le dire : Alex est officiellement votre nouveau voisin.

Il n'a plus qu'à signer le contrat de location. Génial ! Madame Chiourme t'a dit quand il allait arriver ?

Il est déjà dans son appartement. Viens, on va aller le saluer, ça se fait entre voisins.

Attention, le conte de fées va commencer. Entrez !

Béatrice, viens ici ! Béatrice ?

Vite ! Aidez-moi à l'attraper. Merci les filles. . . ou plutôt, chère petite voisine, hein ?

Voisine ? Euh. . . ça. . . ça dépend, vous comptez vivre ici avec cette euh. . .

Mais bien sûr, c'est Béatrice, ma mygale. Alors ma chérie, elle te plaît ta nouvelle maison ?

Il est top ton futur beau-père. Le malade aux mygales , mon beau-père ?

Jamais ! Et pas question non plus de l'avoir pour voisin. Trop tard, madame Chiourme va arriver avec le contrat de location.

Tant qu'il n'est pas signé, y'a de l'espoir. Cette fois, Lou m'a eu.

Mais un jour, je le jure, j'aurai ma revanche. C'est répugnant, je. . . je vais vomir.

Une minute ! Qu'est-ce que tu fabriques ?

J'en ai besoin, mais c'est gentil de l'avoir sorti du frigo, à plus ! Mais. . .

Coucou, c'est re-nous. Euh. . . ettt. . . Béatrice ?

Elle est dans sa cage, pourquoi ? Oh comme ça. . .

Euh. . . si j'étais vous, je boucherais la conduite d'aération de ma salle de bain et en quatrième vitesse. Euh. . . ah bon ? Mais pour quelles raisons ?

C'est la seule chose à faire quand il y a un refoulement d'égout dans l'immeuble. Oui, sinon l'odeur est intenable.

Une odeur ? Quelle odeur ? Je ne sens rien. Zut. . . On est arrivé trop tard.

Ohh c'est immonde. On dirait des. . . des choux de Bruxelles pourris. Ça arrive souvent ça ? Mais pas plus d'une fois par jour, heureusement.

Et puis rassurez-vous, à force, on finit par s'y habituer. Ahhh, bah vous expliquerez ça au. . . au prochain locataire,

moi je m'en vais, allez bye ! Et voilà. . . ciao.

Lou, et si tu allais te changer maintenant ? Les choux commencent à attaquer le tissu de tes poches.

Avec toute cette histoire, le conte de fée de ma mère est revenu à la case départ. Pardon, vous savez si l'appartement du quatrième est toujours à louer ?

Euh. . . oui, bien sûr. Allez voir la concierge, madame Chiourme, elle est dans sa loge.

Merci. Et peut-être à plus tard, voisine.

Ohh non. . . tu vas pas recommencer. . . Il est par-fait.

Maman va l'adorer, c'est clair. Je suis sûre qu'il aime les expos d'art moderne, la nourriture bio et les pandas.

Ohh oui, et tu sais ce que ça fait de lui ? Un grand nigaud avec un gilet en peau de mouton mort.

Non, un prince charmant.