Noël, fête de la consommation ?

未能成功加载,请稍后再试
0/0

Aaah la neige les guirlandes, le sapin, la dinde aux marrons, la famille et surtout, les cadeaux !

Mais attendez, est-ce vraiment ça Noël à l'origine ?

D' vient l'image du gentil vieillard bedonnant, de rouge vétu, accompagné de ses rennes, son traineau et sa hotte remplie de cadeaux ?

Revenons aux sources.

Noël, dans ses fondements, célèbre la naissance de Jésus.

Mais l'idée d'un homme qui distribue des cadeaux tire ses origines de la Saint-Nicolas, sortie de l'oubli au Xème siècle, et mettant en scène Saint Nicolas de Myre, évêque catholique du IVème siècle après Jésus Christ.

La Saint-Nicolas est fêtée dans l'Est et le Nord de la France, ainsi que dans beaucoup de pays Européens : dans la nuit du 5 au 6 décembre, le saint passe dans les maisons pour apporter des friandises aux enfants sages.

Mais c'est en 1885 qu'un illustrateur américain,

Thomas Nast, érigea la première représentation moderne de Saint-Nicolas dans le journal Harper's Illustrated Weekly.

Pendant près de 30 ans, il le dessine bedonnant, joufflu, barbu, et décide que sa résidence est au pôle nord.

Il faudra attendre 1936 pour que la multinationale Américaine Coca-Cola s'accapare l'image du bon vieux père noël, en train de boire du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets.

Cette date marque le début de la surmédiatisation et de la commercialisation du personnage aux États-Unis, qui s'étend ensuite à l'Europe après la seconde guerre mondiale.

Une opération marketing savamment orchestrée !

Et oui, aujourd'hui en France, la fête de Noël représente un budget conséquent pour bien des familles.

En moyenne, chaque foyer va dépenser près de 560 euros si on inclut l'habillement, la décoration et les festivités du réveillon.

Cela peut paraître énorme, mais c'est moins qu'en Allemagne ou qu'au Royame-Uni.

Si Saint-Nicolas ne distribuait des friandises qu'aux enfants sages, aujourd'hui la donne a un peu changé.

Qu'il ait été gentil et obéissant, ou non, au cours de l'année, un enfant reçoit en général entre 6 et 8 cadeaux.

D'ailleurs le budget attribué à ces cadeaux est assez important puisque les ménages Français dépensent en moyenne entre 220 et 315 euros.

Mais ne nous mentons pas,

Noël n'est plus vraiment une fête réservée aux plus jeunes.

Après tout, ne sommes-nous tous pas de grands enfants ?

Les chiffres montrent quand même que 24% des cadeaux sont des présents faits d'adulte à adulte.

Et toutes dépenses confondues, les Français ont déboursé près de 67 milliards d'Euros en 2016 !

N'est-ce pas la preuve de la réussite d'un marketing poussé à son paroxysme autour d'une fête qui célèbre plus la consommation que la communion ?

Esprit de Noël, es-tu ?