Gabrielle Chanel

未能成功加载,请稍后再试
0/0

二次大战期间,香奈尔与一位纳粹德国官员相识,把犹太人没收回来并储存在瑞士银行的银钱拿出来让香奈尔做一笔资金开设厂房,其后倒闭。她于1939年与其相爱的纳粹官员移居瑞士,并同时关闭所有位于巴黎的店铺。1954年,她无法忍受着由男性设计师掌管的时装界,再次将女性置于丰胸扎腰之中,她于是重返法国后回她的工作团队,香奈尔重新开业。

Chapitre 7 Gabrielle Chanel

Il était une fois. . .

Le grand retour de Gabrielle Chanel

qui recommence tout comme au premier jour.

Elle fulmine de voir la mode passée aux mains des hommes

qui à nouveau entravent les femmes à coups de balconnets,

de baleines et de jupes bouffantes.

Mademoiselle rappelle ses équipes et rouvre sa maison de couture,

elle a 70 ans.

Il était une fois. . .

Un 5 février 1954,

Coco Chanel a choisi son chiffre magique

comme date pour son premier défilé.

Assise cachée en haut des marches du célèbre escalier rue Cambon,

elle observe ses mannequins qui défilent dans un silence glacial.

La presse française s'apitoie sur ses modèles,

ricane sur son âge et l'assassine.

Il était une fois. . .

L'Amérique qui, très vite, repère et encense le style de CHANEL.

Life, le magazine le plus lu des États-Unis, écrit :

« À 71 ans, Gabrielle Chanel apporte mieux qu'une mode,

une révolution ! »

Coco Chanel retrouve sa toute puissance,

elle impose à nouveau son style au monde entier.

Il était une fois. . .

Le mythique tailleur Chanel,

veste d'inspiration militaire en tweed gansée,

poches plaquées, boutons-bijoux et tombé unique

à une chaîne cousue sur la doublure.

Il était une fois un classique,

le tailleur Chanel est adopté à la ville comme au cinéma

par Marlène Dietrich, Brigitte Bardot, Romy Schneider,

Grace Kelly, Ingrid Bergman, Liz Taylor.

Il était une fois. . .

Une styliste qui poursuit inlassablement son œuvre

et invente chaque jour l'allure de Chanel :

la sandale beige à bout noir,

le sac matelassé et sa chaîne en bandoulière

et plus tard, comme un adieu, N°19.

Il était une fois. . .

Gabrielle Chanel terriblement solitaire,

menant ses essayages jusqu'au bout

et triturant les tissus de ses doigts noueux.

Elle donnait les derniers coups de ciseaux et d'épingles à son œuvre.

Celle qui avait tant aimé

n'aimait plus rien d'autre que travailler.

Il était une fois. . .

Mademoiselle Chanel qui, à plus de 80 ans,

traverse une rue pour aller travailler.

Elle dort au Ritz, mais vit dans son appartement rue Cambon,

au-dessous de ses ateliers, pas loin de ses couturières.

Informée de son arrivée par le portier du Ritz,

une employée vaporisait l'escalier du 31 rue Cambon,

de son parfum, CHANEL N°5.

Il était une fois. . . La mort, un dimanche,

seul jour elle ne travaillait pas,

Gabrielle Chanel s'éteint le 10 janvier 1971.

Elle avait dessiné sa tombe

« sans pierre au-dessus de moi », avait-elle dit,

« je veux pouvoir en ressortir si j'en ai envie

pour aller au paradis habiller les anges ».

Il était une fois. . .

Une femme devenue légende de son vivant.

André Malraux déclarera :

« De ce siècle, en France, trois noms resteront :

De Gaulle, Picasso

et CHANEL. »

Il était une fois. . .

L'éternel féminin incarné à jamais par la Maison CHANEL.

Près d'un demi-siècle après la mort de Mademoiselle,

le style de CHANEL demeure à jamais

grâce au génie de Karl Lagerfeld qui ne cesse de le nourrir,

de le réinventer et de le sublimer.

Il était une fois. . .

CHANEL.